Diplexeur VHF-UHF

Etude de fabrication par F4HIP

Je dois connecter sur mon transceiver une antenne Yagi VHF et une yagi UHF. La solution c’était un commutateur d’antennes mais j’ai bien peur de trafiquer en UHF alors que l’antenne VHF est toujours
connectée.

Alors j’ai pensé à utiliser un diplexeur. J’ai cherché sur le net ce qui se vendait dans le commerce et là, déception cela ne me convenait pas, alors je me suis dit « cela ne doit pas être bien compliqué à réaliser ».

Comme je ne suis pas ingénieur j’ai fais plein de recherches et là j’ai trouvé des schémas de duplexeur et de diplexeur.
C’est différent mais les schémas sont identiques. Nouvelle recherche pour découvrir la différence. En fait les mots Diplexeur et Duplexeur sont utiliés à tort et à travers, pourtant la différence est de taille. Un Diplexeur sépare 2 bandes radio et un Duplexeur sépare deux fréquences dans une même bande radio.

J’ai trouvé un schéma (sur le site de F8CED) qui me paraissait bien. Pour réaliser le coffret j’ai choisi le zinc, facile à travailler. Ensuite j’ai acheté des fiches N, trouvé des capas cloche de récupération et du fil argenté que ma donné un OM du club.

Vint ensuite le réblage qui consiste à connecter deux charges de 50 ohms sur les sorties et sur l’entrée. Puis y connecter
un analyseur vhf et régler le circuit au minimum de ROS, 1:0
On fait la même chose sur la partie UHF et on revérifie plusieurs fois les deux lignes VHF-UHF.
Est venu le moment des tests sur l’air avec mon ami Philippe F4HKP, qui consistait de son côté à me recevoir S1 et moi
d’utiliser la plus petite puissance possible. J’ai testé avec une X300 bibande, avec ou sans le Diplexeur et miracle du côté de F4HKP il lisait sur son Smètre le même S1, si perte il y avait, elle n’était pas mesurable.

Quelques jours plus tard nous sommes allés, Philippe et moi, rendre visite à l’OM au chapeau, spécialiste de la mesure. J’en ai profité pour lui confier ma réalisation afin qu’il la teste. Résultat : après quelques petites retouches des CV il a amélioré la perte d’insertion et la réjection.
Perte insertion 70 cm = 0.17 db et réjection 2m = -69.88 db
Perte insertion 2 m =0.12 db et réjection 70 cm = – 46.21 db

Les composants

  • L1 = 1 tour de fil argenté de 1mm bobiné sur mandrin de 6mm.
  • L2 = idem à L1 (déphasé de 90° par rapport à L1)
  • L3 = 3 tour de fil argenté de 1mm bobiné sur mandrin de 6mm.
  • L4 = 4 tour de fil argenté de 1mm bobiné sur mandrin de 6mm
  • L5 = idem à L3
  • C1 = Capa air ajustable 15pf (3-15pf)
  • C2 = idem C1
  • C3 = idem C1
  • C4 = Capa air ajustable 40pf (4-40pf)
  • C5 = idem C4
  • 3 prises 50 Ohms (BNC, N ou SMA, au pire SO239)

Les mesures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.