Radioamateurisme

Avant d’opérer une station radioamateur, il est obligatoire de posséder le « certificat d’opérateur des services d’amateur ». Celui-ci est obtenu après avoir subi avec succès les épreuves de l’examen d’opérateur radioamateur dans un centre régional de contrôle du spectre radioélectrique de l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences).

Site Web : http://ww.anfr.fr


Radioamateur c’est quoi ?

Les radioamateurs sont des personnes qui pratiquent, sans intérêt pécuniaire, un loisir technique permettant d’expérimenter les techniques de transmission et par conséquences d’établir des liaisons radio avec d’autres radioamateurs du monde entier. Beaucoup d’avancées technologiques sont dues aux radioamateurs, c’est par exemple grâce à eux que les fréquences au-dessus de 30 MHz sont aujourd’hui utilisées. L’activité radioamateur permet d’acquérir ainsi des connaissances techniques dans les domaines de la radio et de l’électronique et de développer des liens d’amitié entre amateurs de différents pays.

Réglementation européenne

La Conférence Européenne des administrations des Postes et Télécommunications (CEPT) régule et réglemente l’utilisation des radiocommunications au niveau européen. Elle émet des avis, des recommandations et des décisions en se basant sur le Règlement des radiocommunications. Elle est composée de 44 membres (Union Européenne et pays d’Europe centrale et orientale).

Les recommandations significatives :

T/R 61-1 : libre circulation des radioamateurs dans les pays membres de la CEPT, et suppression de référence à l’examen de morse pour obtenir un certificat d’opérateur du service amateur
T/R 61-2 : harmonisation des réglementations nationales (certificat d’opérateur, programme de l’examen).

Les radioamateurs européens sont autorisés à émettre sous la double condition d’avoir subi avec succès l’examen permettant la délivrance du « certificat d’opérateur des services d’amateur » après quoi, sous réserve de paiement d’une taxe spéciale annuelle, leur est délivrée l’autorisation administrative accompagnée de l’indicatif d’appel.

En France, c’est l’Agence nationale des fréquences (ANFR) qui assure la gestion des indicatifs et des fréquences et organise le passage des examens, sous contrôle de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

Examen et licence

Les radioamateurs sont les seuls opérateurs de service radio ayant le droit de réaliser leur propre équipement sans homologation technique. Ceci impose un examen de niveau technique dans la plupart des pays pour éviter les gênes ou brouillages aux autres services ainsi que les risques de sécurité.

En France, depuis 2012 rentre en vigueur une licence de classe unique radioamateur avec un unique certificat d’opérateur de la classe 2 CEPT.
Les titulaires des différents certificats d’opérateur des services d’amateur délivrés antérieurement à 2012 conservent les bénéfices de leur classe et de leur indicatif d’appel personnel (donc l’ex classe 1 dite « radiotélégraphiste » et l’ex classe 3 dite « novice »).

En savoir plus : https://www.anfr.fr/licences-et-autorisations/radioamateurs/

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Radioamateur

Site web du radio-club F5KIA